• Accueil
  • > Archives pour janvier 2008

Archive pour janvier 2008

Le coût de l’enseignement à Anderlues

Mercredi 16 janvier 2008

Pour le territoire d’Anderlues, il y a 1000 enfants en âge de scolarisation, pour l’ensemble des maternelles et desprimaires. 60 %de ces élèves fréquentent l’école communale et les 40autres %, fréquentent l’école libre. Pour chacun des réseaux, le nombre d’enseignants est calculé en fonction du nombre d’élèves conformément à des normes bien établies. C’est le capital périodes. Tous ces enseignants « réglementaires » sont payés directement par la Communauté Française. Cette même Communauté Française verse à chacun des réseaux des subventions dites de fonctionnement, proportionnelles aux nombres d’élèves. Ces subventions servent, comme leur nom l’indique, à payer les consommations de gaz, mazout, eau, électricité, le téléphone, l’entretien des bâtiments et du matériel, les charges et les remboursements d’emprunts, l’achat de matériel et d’équipements, le personnel d’entretion, etc. Tout ce qui n’est pas du personnel enseignant, en résumé.

Jusque là, pas de problème, ça ne coûte rien à la communauté d’Anderlues… C’est sans compter les extras. En effet, l’administration communale, responsable de l’organisation de l’enseignement communal s’accorde le droit d’utiliser des enseignants complémentaires et d’engager des frais dont le but est discutable pour un coût annuel total et récurent, atteignant bon an, mal an, une somme proche de 500 000 € (20 millions de nos anciens francs belges chaque année) Pendant ce temps-là, les écoles libres ne bénéficient d’aucune contribution de la commune tout en dispensant un enseignement de qualité équivalente. Au prix de certains efforts quand même. Il faut le dire.

Cette manière de procéder, est contraire à tout principe d’équité. Un enfant doit être égal à un enfant. Cette équation n’est ni de gauche ni de droite, elle est universelle. Au-delà de cette profonde injustice, il faut se poser une question fondamentale : Les responsables de notre commune sont-ils de bon gestionnaires ? La réponse est sans appel. C’est NON. La preuve en est faite depuis des années, puisque, sur le même territoire, deux autres Pouvoirs organisateurs d’écoles libres  démontrent à l’envi  qu’il est possible de gérer des établissements scolaires avec les moyens financiers que procurent la Communauté Française, même si ceux-ci auraient besoin d’un petit lifting.

Écoeurés de cette situation, les Pouvoirs Organisateurs des deux écoles libres d’Anderlues tentèrent d’obtenir, de la commune, quelques compensations bien ciblées dont le coût n’aurait même pas atteint 20 % -corrigé en fonction de la population scolaire – du montant cité plus haut. Rien n’y fit.  C’estr la raison pour laquelle les PO des écoles libres ont décidé d’intenter un procès à la commune d’Anderlues. La procédure est actuellement démarrée.

Meilleures salutations.

Jean-Marie Flamant

Voeux 2008

Mercredi 2 janvier 2008

Je souhaite à tous les visiteurs de mon blog ainsi qu’à leurs proches et à leurs amis, une excellente année 2008 dans la joie et la réussite.

 Jean-Marie Flamant