• Accueil
  • > Archives pour décembre 2008

Archive pour décembre 2008

Conseil communal du 18 décembre 2008

Dimanche 21 décembre 2008

 

Le conseil communal du 18 décembre était essentiellement consacré à la présentation du budget 2009.

On pourrait résumer ce budget en deux éléments : un déficit de 382000 € pour l’exercice propre et un exercice extra ordinaire dont le contenu d’un peu plus de 12 millions d’euros est constitué pour plus de 80 % des projets non réalisés en 2008. (J’écrivais après la présentation du budget « ambitieux » de 2008, qu’on ne réaliserait pas plus d’un quart, voire un tiers, des projets retenus. Les faits me donnent raison puisque il n’y a même pas un projet sur quatre de réalisé).

Sans entrer dans les détails, je relèverai quelques points de ce budget.

  • la dotation aux communes qui s’élevait pour notre commune à 3078000 € en 2007 est fixée à 3375000 € pour 2009, ce qui représente une augmentation qui compense à peine l’inflation, contrairement aux déclarations « effets d’annone » de la tutelle namuroise, reprise dans la presse par notre bourgmestre, parlant d’une augmentation de la subvention s’élevant à un million.

  • Les taxes perçues pour la collecte des immondices ajoutées au produit de la vente des sacs ne compensent malheureusement que 70 % du coût réel de ce service. Les autorités communales annonçaient pourtant, le 4 novembre dernier, que 90 % du coût réel était maintenant atteint. Il faudrait comprendre pourquoi cet écart très important. Pour le réduire, comme l’impose d’ailleurs la Région wallonne, il faut se mettre tout de suite à l’ouvrage, avec l’ICDI, pour trouver des pistes de réduction des coûts, sinon, ce sera de nouveau le contribuable qui casquera.

  • Bizarrement, les rentrées offertes par l’impôt additionnel se réduisent de 57000 € en 2009, alors que le pourcentage d’imposition est inchangé. A l’inverse, les rentrées d’IPP augmentent de 132000 €, et ce, malgré la crise. A ces deux constats, les spécialistes communaux nous répondent que c’est la clé de calcul de la tutelle qui conduit à ces résultats. Il faudrait peut-être creuser un petit peu pour mieux comprendre et faire corriger la clé s’il y a lieu.

  • Pour l’enseignement communal, on notera, une nouvelle fois, le déficit de 353000 €, semblable à celui des exercices antérieurs. Pendant ce temps-là, l’autre réseau d’enseignement arrive à des résultats scolaires équivalents, en ne dépensant aucun cent au-delà des subventions légales, identiques à celles que reçoit la commune. Il y a là vraiment un gisement à exploiter. Encore, faut-il le vouloir.

  • Dans l’extra ordinaire, on notera les 4300000 € pour la mise en conformité du home « Le Douaire »

  • Comme je l’ai dit en commençant, à part quelques acquisitions, telles que des terrains jouxtant le charbonnage de la rue Jules Destrée, ou encore le bâtiment de l’ancienne gendarmerie, il n’y a aucun nouveau projet Notons quand même que le budget réfection trottoirs est passé de 200000 € à 400000 €. Encore faut-il lancer les travaux !

Je pense sincèrement qu’il vaudrait mieux être moins ambitieux dans le volume des projets, et les conduire de manière plus énergique en faisant la chasse au gaspillage et en faisant du BON au premier coup et tout cela dans le strict respect des règles, règles qui n’ont qu’un seul but : utiliser rationnellement et équitablement les deniers publics.

En dehors du budget, on notera les quelques points suivants;

  • La dotation à la zone de police de Binche a été arrêtée à 942000 €

  • Le budget de l’asbl « Sports et Délassement » a été adopté. Les subsides communaux s ’élèvent à un peu plus de 360000 €

  • Octroi des subventions pour les groupes carnavalesques

  • Décision d’une nouvelle taxe (majorité contre opposition) pour établir les PV d’implantation des nouvelles constructions.

  • C’est l’ICDI qui va prendre en charge les actions locales en environnement. C’est ainsi que la collecte des plastiques agricoles, tant attendue, et gratuite, va être organisé par l’ICDI. (Il fallait bien s’en sortir de manière honorable).

  • Accord sur une convention avec le centre culturel du Centre. Convention adoptée le 18 décembre 2008 prenant cours le 1er janvier 2008 et se terminant le 31 décembre 2008 !

  • Acquisition de mobilier divers pour les écoles et pour l’administration.

  • Pose d’un grillage en front de rue à l’arrière de la nouvelle église du centre.

  • Convention pour la location des salles de la Paroisse de Bruyères destinées en partie au tennis de table et en partie au PPP

  • Dans le huis clos, les mouvements habituels au niveau de l’enseignement ont été ratifiés. On notera une nomination définitive au service des travaux. Tout arrive !

Merci pour votre attention.

Jean-Marie Flamant