• Accueil
  • > Archives pour janvier 2009

Archive pour janvier 2009

Compte-rendu du xonseil du 27 janvier 2009

Mercredi 28 janvier 2009

 

Comme je vous l’annonçais dans mon dernier article, le conseil s’est résumé, pour ainsi dire, au budget du CPAS. Nous avons eu droit, comme à l’accoutumée, à une excellente prestation du Secrétaire du CPAS qui a débuté son exposé par l’état d’avancement des projets. Chose extra ordinaire, on a pu constater que tous les projets imaginés il y a un an avaient abouti avec succès. Après l’exposé, j’en ai félicité l’auteur et, sur ma lancée, j’ai proposé que l’échevin en charge du budget communal, qui n’est autre que notre Bourgmestre, fasse le même exercice lors de la présentation du budget 2010. Je peux déjà vous annoncer que le résultat sera tout autre.
Ce qui est appréciable, c’est que les responsables du CPAS ont pu, malgré la situation socio-économique désastreuse du moment, limiter l’augmentation de la subvention communale.
Quand le travail est bien fait, il faut aussi le reconnaître et surtout, le dire.

 

Par ailleurs on se félicitera de la nomination par promotion de plusieurs agents communaux.

 

Dans les divers, j’ai abordé quelques points particuliers :

    Par décision du collège de décembre, certains contrats à durée déterminée ont été prolongés (je tairai les noms par respect de la vie privée). Je trouve cette façon de faire anormale, indépendamment de la compétence que l’on peut reconnaître aux intéressés. En effet, de prolongation en prolongation, ces emplois CDD deviennent des emplois CDI sans qu’il n’y ait eu appel à candidatures. Cela signifie que des personnes qui jugent pouvoir prétendre à la fonction n’ont pas eu leur chance. Et ça, ce n’est pas équitable.
Je n’ai pas reçu de réponse formelle du Collège.

Je me suis inquiété du fait que nous n’ayons pas reçu, comme d’habitude, le calendrier ICDI. Le Collège en a pris bonne note et se charge de relancer l’intercommunale.

Le Collège a décidé de reporter la construction du bâtiment du cimetière. La raison est : offres reçues supérieures au budget.

J’ai finalement interpellé le Collège sur le manque de discernement dont font preuve les agents « constatateurs » et surtout  l’agent « sanctionnateur » quant à l’application des règles relatives à la verbalisation des délits d’incivilités. Je visais, en particulier, les dépots des sacs ICDI en dehors des périodes adéquates.
La réponse du Bougmestre est surprenante : << Je n’ai aucun pouvoir ni sur les agents qui font les PV, ni sur l’agent qui décide de l’importance de l’amende administrative. Et le Collège continuera à ratifier les décisions du « sanctionnateur » même si nous sommes conscients que ces décisions ne sont pas toujours rationnelles>>.
Nous vivons dans un état de droit, et je ne puis admettre cette politique du « fait du Prince »
Je n’ai pas l’intention de laisser cette situation dans l’état. A suivre.

 

Merci pour votre bonne attention.

Jean-Marie Flamant

 

Meilleurs voeux Monsieur le Bourgmestre

Jeudi 22 janvier 2009

 

Merci pour vos bons vœux, Monsieur le Bourgmestre.

Après de telles déclarations, il ne vous reste plus qu’à dénoncer le pacte de majorité qui vous lie au représentants de ce libéralisme.

Cela étant dit, je me dois, en démocrate, de réagir à vos propos. Si le libéralisme débridé a montré ses limites et ses effets néfastes sur l’économie, on ne peut pas jeter l’enfant avec l’eau du bain. Je reste convaincu qu’au sein du MR, se trouvent des femmes et des hommes qui s’insurgent également contre le profit à tout crin et qui œuvrent aussi pour le bien-être du plus grand nombre. Le PS n’a certainement pas le monopole du cœur.

Je trouve intellectuellement incorrect de faire porter aux seuls libéraux le poids de la faute. Dans tous les partis, on trouvera aisément, des responsables ou des sympathisants qui ont mangé à l’assiette au beurre. C’est un peu facile de cracher dans la soupe quand elle est devenue impropre à la consommation.

Ce qu’il faut bannir à tout prix c’est la mise sur le marché, par les banques, de produits nocifs qui n’ont rien à voir avec l’économie de marché à laquelle je continue de croire fermement. A condition qu’elle soit régulée. L’argent doit être mis à la disposition des entreprises, créatrices d’emplois et de richesses. Les bénéfices dégagés par les entreprises doivent aller en partie aux actionnaires mais aussi et surtout, permettre aux travailleurs qui ont participé à son développement d’améliorer leur niveau de vie. L’argent au service des hommes et non pas les hommes au service de l’argent. Ce défi-là, c’est l’affaire de tous les partis démocratiques.

Je souhaite de tout cœur que 2009 soit l’année charnière en Belgique, en Europe et dans le monde entier où les femmes et les hommes de bonne volonté vont amorcer un nouvel ordre économique au service de l’humanité.

A bientôt.

Jean-Marie Flamant

Conseil communal du 27 janvier 2009

Mercredi 21 janvier 2009

 Veuillez noter que le prochain conseil aura lieu le 27 janvier à 20 heures. Il y sera essentiellement question du budget 2009 du CPAS..

Lors de ce conseil, il est intéressant, pour les personnes en attente d’un logement social, de venir écouter Monsieur Durieux, directeur des habitations sociales de Binche, dont Anderlues dépend, expliquer comment fonctionne le comité d’attribution des logements sociaux.

Pour terminer, laissez-moi vous présenter mes meilleurs voeux de bonheur et de santé pour cette année 2009.

Jean-Marie Flamant