Lettre ouverte à Alain Bastin

 

 Monsieur Bastin, ce jeudi 24 octobre, Philippe Tison a officialisé le choix que vous avez fait (depuis longtemps, sans doute) de quitter le groupe Écolo pour rejoindre le groupe PS. C’est votre droit le plus strict et personne ne peut vous l’enlever, car nous vivons dans un État de Droit et c’est très bien ainsi.

Souffrez cependant, que des citoyens amoureux et défenseurs de la démocratie puissent s’exprimer sur votre agissement car, ça aussi, c’est une liberté sacrée dans notre État de Droit.

Je n’ai jamais, ni plus ni moins que la plupart de mes amis, attaqué votre personne. Je me suis toujours cantonné dans la critique de votre comportement dans une situation déterminée.

Pourquoi, alors, déposer plainte auprès du modérateur de Facebook pour faire bloquer l’accès à cet outil, à plusieurs d’entre-nous ?

Vous venez de rejoindre un groupe politique qui a (eu) pour principe, de laisser la parole au peuple. Beaucoup de militants de la première heure se sont battus pour cela, certains d’entre-eux y ont laissé leur vie. C’est leur faire injure d’agir comme vous le faites, en empêchant le débat.

Quand on relit le commentaire pour lequel j’ai été éjecté de facebook pour une durée de 12 heures, à savoir, « MONSIEUR BASTIN, SI VOUS AVEZ DES ARGUMENTS A FAIRE VALOIR ? FAITES-LE . N’INTERVENEZ PAS PAR LA BANDE. », commentaire qui faisait suite à un autre relatant l’éjection de deux antres personnes, Si c’est ça, être injurieux, que faut-il penser des innombrables messages racistes pour lesquels, vous restez sans réaction. L’invitation que je vous faisait, n’est rien d’autre qu’une invitation au débat démocratique.

En agissant comme vous l’avez fait, vous reconnaissez implicitement que votre décision de conserver votre siège en changeant de parti, est contraire à tous les principes démocratiques.

C’est de cela qu’il s’agit et de rien d’autre, Alain Bastin.. Il faut raison garder.

Jean-Marie Flamant

Laisser un commentaire